Home
Photos Sounds Videos Groups Events HGOAH TV
Blogs Forums Chat K1fo News
K-Space
More
 

.

News

A Fukushima, le personnel de la centrale a été évacué temporairement. L'empereur Akihito prie pour la nation. Un nouveau séisme s'est produit mercredi à l'Est de Tokyo, mais aucune alerte au tsunami n'a été déclenchée.

Capture d'écran de la télé japonaise NHK.

Capture d'écran de la télé japonaise NHK. (DR)

 

•Les tentatives de verser de l'eau par hélicoptère sur le réacteur 4 de la centrale de Fukushima ont pour le moment échoué. La très forte radioactivité empêche d'accéder aux réacteurs endommagés.

•Le personnel de la centrale a été un moment évacué pendant la nuit.

•L'empereur Akihito, silencieux jusque-là, a déclaré qu'il priait pour la nation.

•200 000 personnes ont été évacuées dans un rayon de 20km autour de la centrale.

10h50. Il fait désormais nuit et toute autre tentative aérienne paraît impossible ce mercredi, alors que le temps presse.

Les équipes techniques s'apprêteraient dès lors à employer d'autres moyens techniques depuis le sol pour remettre de l'eau dans la piscine qui contient ce combustible nucléaire qui chauffe de façon inquiétante.

10h45. A l'image d'autres entreprises Internet comme Google, Skype se mobilise pour les Japonais. Voici ce que l'on peut voir en une de leur site.

10h40. Pas de danger pour la santé au-delà de 20 km. Les radiations au-delà de la zone d'exclusion de 20 km autour de la centrale nucléaire de Fukushima "ne posent pas de danger immédiat pour la santé", déclare mercredi le porte-parole du gouvernement japonais, Yukio Edano.

Plus de 200.000 personnes ont été évacuées dans un rayon de 20 km autour de la centrale accidentée. A une distance comprise entre 20 et 30 km, le gouvernement a demandé à la population de se calfeutrer.

10h25. La forte radioactivité au-dessus de la centrale nucléaire japonaise de Fukushima empêche un hélicoptère d'approcher du réacteur 4 pour y verser de l'eau afin de refroidir le combustible qui menace d'entrer en fusion, selon la chaîne NHK.

10h10. Un hélicoptère de l'armée japonaise a été déployé pour déverser de l'eau sur un réacteur de la centrale nucléaire de Fukushima afin de tenter de le refroidir, indique la télévision publique NHK. Les images ne l'ont pas montré en train de larguer de l'eau.

La compagnie d'électricité japonaise Tepco a expliqué hier qu'elle étudiait cette solution faute de pouvoir employer les moyens habituels de refroidissement, tombés en panne à cause du séisme et du tsunami qui ont dévasté la région nord-est où se situe la centrale.

L'accès aux réacteurs endommagés est rendu impossible par le niveau élevé de radioactivité.

"Nous savons comment combattre des feux de forêts (avec des hélicoptères), mais pas une centrale nucléaire", indique le responsable du ministère. "C'est la première fois, donc nous ne savons pas quel sera le résultat (...) Mais comme il s'agit d'une situation d'urgence, le gouvernement à décider de le tenter".

10 heures. «Une catastrophe à la japonaise n'est pas possible en France». Selon Claude Allègre, dans une tribune publiée sur Slate.fr, «il ne peut pas y avoir de tremblement de terre de magnitude 9 en France métropolitaine ni un tsunami de l'ampleur de celui qui a frappé les côtes japonaises».

9h30. La Chine s'inquiète. Annulations de vols, évacuation de milliers de Chinois, contrôles de radioactivité aux frontières sur les voyageurs et les biens, rumeurs alarmistes sur l'internet: l'inquiétude grandit en Chine face aux rejets de la centrale japonaise de Fukushima.

Les réacteurs nucléaires en proie à une cascade d'explosions et d'incendies sont situés à seulement 1.000 kilomètres de la province chinoise du Jilin (nord-est) et à 2.000 kilomètres de la capitale Pékin.

8h45. L’empereur du Japon Akihito s’est adressé mercredi à la nation et a déclaré qu’il priait «pour la sécurité du plus grand nombre de gens», dans une allocution télévisée, cinq jours après un séisme et un tsunami dévastateurs qui ont entraîné un grave accident nucléaire.

«Désormais à présent, toute la nation travaille aux opérations de secours», a déclaré l’empereur dans une intervention exceptionnelle.

«Je ne peux m’empêcher de prier pour que le travail des sauveteurs progresse rapidement et que la vie de gens s’améliore, ne serait-ce qu’un peu», a poursuivi Akihito.

8 heures. EDF se prépare à envoyer des équipes et du matériel au Japon pour aider la compagnie Tokyo Electric Power (Tepco), qui exploite la centrale nucléaire de Fukushima, à faire face aux conséquences du tsunami, a déclaré mercredi le PDG de l'entreprise, Henri Proglio, sur RTL.

6 heures. Le terme «fuite nucléaire» était mercredi censuré sur sina.com, l’équivalent de Twitter en Chine. Sur le site de micro-blogging, une requête avec les mots «fuite nucléaire» déclenchait la réponse suivante: «Selon les lois en vigueur, le résultat de votre recherche ne peut être communiqué».

L’aggravation de la crise nucléaire dans la région alarme les Chinois, voisins du Japon. L’avalanche de messages anxieux sur le Net a d’ailleurs conduit Sina à diffuser mardi à ses abonnés un «avis de réfutation des rumeurs», pour tenter d’apaiser les esprits.

5h13. Le Japon est prêt à demander la coopération de l’armée américaine pour prévenir une catastrophe nucléaire dans la centrale de Fukushima, a annoncé mercredi le porte-parole du gouvernement. «La coopération militaire américaine pourrait être utile» sur le site de Fukushima.

Huit navires militaires américains, dont le porte-avions Ronald Reagan et son escorte, participent aux opérations de sauvetage dans le nord-est du Japon.

5h02. Un fort séisme s’est produit mercredi à la mi-journée à l’est de Tokyo, où les immeubles ont longuement tremblé. L’épicentre était situé au large de la préfecture de Chiba, à l’est de la capitale, a indiqué l’Agence de météorologie japonaise. Sa profondeur était de seulement 10 kilomètres, a précisé l’organisme. Aucune alerte au tsunami n’a été déclenchée.

4h31. Le personnel de la centrale nucléaire de Fukushima a été évacué mercredi en raison de l’élévation de la radioactivité sur le site, ont annoncé des sources officielles, précisant qu’il s’agissait d’une mesure temporaire. «Les autorités ont évacué les employés vers une zone sûre, de façon temporaire», a expliqué le porte-parole du gouvernement, Yukio Edano.

Selon un reponsable de l’Agence de sûreté nucléaire, «l’évacuation du personnel a été ordonnée vers 10h40 (02h40 en France) à cause de la montée de la radioactivité».

4h09. L’enceinte de confinement du réacteur 3 de la centrale nucléaire de Fukushima a peut-être été endommagée, a déclaré mercredi le porte-parole du gouvernement. Yukio Edano a précisé que la fumée aperçue au-dessus du réacteur 3 était sans doute de la vapeur. «Selon le scénario le plus probable, de la vapeur s’est échappée depuis l’enceinte de confinement et de la fumée été aperçue», a-t-il ajouté.

4 heures. Le Centre d’observation des cendres volcaniques de Londres (VAAC) a émis mardi pour les avions un avis sur les dangers liés à la radioactivité provoquée par la centrale nucléaire accidentée Fukushima au Japon.

La VAAC a adressé un avis qui couvre 10 régions de l’espace aérien situées au Japon, en Russie, en Chine, aux Etats-Unis et en Corée du Sud.

La majorité des avions de ligne continuent à se poser à Tokyo, à l’exception de ceux de la compagnie allemande Lufthansa, qui, mardi a détourné ses vols vers d’autres aéroports japonais.

 

Pour aller plus loin:

A voir, nos diaporamas photos : «La côte nord-est ravagée» et «Les secours à pied d'œuvre». A voir aussi, des images avant/après publiées par le New York Times et par ABC News.

• Suivez aussi les événements en direct grâce au streaming de NHK World, la version anglaise de la chaîne publique japonaise.

Suivez les dernières infos sur Twitter, voir ici la sélection de Libé.

• A lire, sur le blog de notre journaliste Sylvestre Huet, les explications sur l'explosion à la centrale de Fukushima.

Après le séisme: appel à témoignages. A quoi ressemble votre quotidien? Comment faites-vous face? Allez-vous partir ou rester? Ecrivez-nous et envoyez-nous des photos, à temoignages@libe.fr.

• Pour relire le récit de la journée de mardi, c'est ici.

• Retrouvez nos diaporamas photos, reportages et décryptages dans notre dossier spécial.

 

 

Source : Libération

1287 days ago
 
Comments
Order by: 
Per page: 
 
  • There are no comments yet
Actions
Rating
 
0 votes
_

Fukushima: la radioactivité empêche le versement d'eau par hélic