Post view

Travaux en commission hier au Parlement: Chaudes empoignades entre Rosine Soglo et Azannaï

Les travaux en commission en vue de la rédaction de la clé de répartition des députés à la Haute cour de justice et dans les parlements régionaux ont tourné en dispute entre l’ex- présidente de la Renaissance du Bénin Rosine Soglo et le député Candide Azannaï. La « dame de fer » a dû réagir quand l’ex-ministre de l’industrie critiquait l’absentéisme qui retarde le traitement des dossiers.

Les députés Candide Azannaï et Rosine Vieyra Soglo ont échangé hier des injures à l’Assemblée nationale lors des travaux en commission. Pendant un peu plus de sept minutes, ces anciens compagnons de la Renaissance du Bénin se sont verbalement affrontés. De la mauvaise éducation jusqu’au manque de dignité face à l’argent. Rien n’a été oublié. Leurs autres collègues de la Commission des lois, de l’administration et des droits de l’homme qui semblent avoir pris partie pour l’ancien ministre de l’industrie, ont laissé faire jusqu’à ce que la tension ne retombe. Ils ont fini par se présenter des excuses en présence des autres membres de la commission. Le désaccord fait suite à un rappel à l’ordre du député Candide Azannaï. Ce dernier ne tolère pas le fait que certains de ses collègues ne participent pas régulièrement aux travaux en commission comme en plénière. En ce qui concerne les activités des commissions justement, ce sont toujours les absentéistes qui retardent les travaux en posant certaines questions déjà dépassées. Et selon le député Candide Azannaï, il faut finalement trouver une solution à ce problème. Surtout que ces députés absentéistes ne cherchent pas à se mettre au même niveau d’information avant l’ouverture des débats à l’ordre du jour. Selon le député Force cauris pour un Bénin émergent (Fcbe), cela est très mauvais pour le bon fonctionnement d’une Assemblée nationale responsable qui se veut crédible. Il disait d’ailleurs très haut ce que presque tous les autres députés pensaient bas. Il y a des personnalités fortes comme l’Honorable Rosine Vieyra Soglo dans le cas. C’est cette façon de voir les choses qui a irrité l’ex-première dame et l’a fait sortir de ses gongs. Elle reproche à son ancien compagnon de l’avoir apostrophée. Le ton utilisé pour faire le reproche n’a pas aussi plu à Azannaï Candide. Et la situation a vite dégénéré. Des injures fusaient des deux côtés. L’ambiance très tendue a duré au moins sept minutes et personne dans le groupe n’a pas pu arrêter les hostilités. Les deux se sont finalement tu. Puis vint le temps des excuses. C’est le plus jeune, Candide Azannaï qui a pris l’initiative, après s’être vidé, de présenter ses excuses à la doyenne d’âge de l’Assemblée nationale depuis la cinquième législature. Et pendant que les journalistes accouraient pour en savoir plus, le député Candide Azannaï est rentré dans sa voiture qui a démarré en trombe. Sa collègue Rosine Vieyra Soglo elle, est retournée dans son bureau avant de prendre la route de Cotonou.


Jean-Christophe Houngbo / Actu Bénin

makanju 24.06.2011 0 527
PUB
Comments
Order by: 
Per page:
 
  • There are no comments yet
PUB
Post info
makanju
il ne faut jamais trop montrer son bonheur: il rend souvent les gens très malheureux.
24.06.2011 (3009 days ago)
Rate
0 votes
Actions
FACEBOOK

Recommend
Categories