Post view

Motion de soutien

"Motion de soutien" cache sexe de la vacuité de certains partis politiques en Afrique

La motion selon le dictionnaire le Robert, est une proposition faite dans une assemblée délibérante par un de ses membres. Ainsi, on parlera de motion de censure par laquelle l'assemblée nationale peut mettre en cause la responsabilité d'un gouvernement.

Cette définition établit clairement que la motion est une proposition qu' affiche une personnalité ou un groupe d'individus que les uns et les autres peuvent approuver ou non au cours d'un congrès ou d'une assemblée. La motion est ainsi déposée pour rallier le plus grand nombre de membres présents pour être adoptée après une discussion franche et ouverte. Si la motion est adoptée, la proposition sera mise en application par les dirigeants du parti concerné.
Dans ces conditions, que signifient ces" motions de soutien" que les gens proclament à tort et à travers?

C'est un phénomène qui a cours dans toute l'Afrique mais, je vais m'intéresser dans ce propos à la Côte d'Ivoire mon pays qui est dans un tourbillon infernal. Ces derniers temps , il nous a été donnés de voir des motions de soutien à Henri Konan Bédié du PDCI RDA pour briguer la présidence du parti.
Permettez-moi de poser les quelques questions suivantes:
1. Henri Konan Bédié est-il devenu une idée pour qu'on le soutienne par une motion avant qu'il ait ouvert la bouche?
2. Si par extraordinaire, certaines personnes par l'opération du saint Esprit ont pu lire dans ses idées, pourquoi alors ces idées ne sont-elles pas exposées à l’ensemble des militants du PDCI pour être discutées et approuvées si elles rencontrent leur adhésion?

En réalité, ces opérations de "motions de soutien" sont une oeuvre de corruption et de déconstruction de la conscience de l'Ivoirien en particulier et de l'Africain en générale.
Ce procédé a été longtemps utilisé par Félix Houphouet Boigny, premier Président de la République de Côte d'Ivoire. Mais, les temps ont changé et il n'est plus possible de garder sous le boisseau les questions existentielles que se posent tous les Ivoiriens en ces temps troubles.
C'est pourquoi je demande aux Ivoiriens et plus particulièrement aux militants du PDCI de rester extrêmement vigilants pour ne pas se laisser distraire. Car tout le monde sait qu'en 2010 le PDCI avec à sa tête Henri Konan Bédié à fortement soutenu Allassane Dramane Ouattara qui s'est assis dans le fauteuil de Président de la République dans les conditions que l'on sait.

Et, nous savons tous ce que Allassane Dramane Ouattara nous sert comme programme de gouvernement: rattrapage ethnique, rattrapage familial etc...etc... pour ne citer que ces deux points. Henri Konan Bédié qui a soutenu corps et âme Allassane Dramane Ouattara dans sa conquête armée du pourvoir est donc aussi responsable de la politique que celui-ci déroule sous nos yeux incrédules. Soutenir aujourd'hui Henri Konan Bédié c'est donc soutenir ipso facto la politique de rattrapage de Allassane Dramane Ouattara. Or, les Ivoiriens ont besoin de vivre ensemble et en paix. Ce ne sera jamais le cas avec les dirigeants actuels, qui multiplient les dérapages pour ne pas dire les provocations.

Bédié n'est plus à soutenir, c'est à lui de soutenir maintenant les jeunes générations qui vont apporter du sang nouveau au PDCI-RDA et par conséquent à la politique ivoirienne.La côte d'Ivoire a trop donné à Henri Konan Bédié, alors il est temps qu'il aide au redressement de la Côte d'Ivoire et ce n'est pas en voulant maintenir coûte que coûte Allassane Dramane Ouattara au pouvoir qu'il le ferra.

La Côte d'Ivoire est à un tournant de son histoire. Les libertés sont confisquées, la parole est bridée; la violence et la loi du plus fort sont légitimés par un homme et son clan. Heureusement, la Côte d'Ivoire ne mourra pas car la Côte d'Ivoire est une âme et l'âme ne meurt jamais.

C'est pourquoi j'encourage de façon modeste les militants du PDCI-RDA à faire entendre une autre voix que celle de Bédié et ses soutiens. Soutiens qui ne viennent pas nécessairement du PDCI car le temps a fait son travail et l'intérêt de certains est que le PDCI se taise. Et le gage de ce silence est Bédié à la tête du PDCI.

Le silence du PDCI est inacceptable aujourd'hui pour les Ivoiriens que nous sommes. C'est pourquoi jeunes militants du PDCI-RDA, prenez la parole au sein de votre parti afin que les "motions de soutien" éternels ne finissent par vous paralyser.
La survie de la Côte d'Ivoire en dépend.

Vive la Côte d'Ivoire pour que vive l'Afrique

Gbogbodjakolais 

gbogbodjakolais 21.08.2013 0 967
PUB
Comments
Order by: 
Per page:
 
  • There are no comments yet
PUB
Rate
3 votes
Actions
FACEBOOK

Recommend
Categories