Post view

Côte d`Ivoire: vers une nouvelle médiation africaine (ministre de Gbagbo)

Publié le mardi 14 dcembre 2010 |

AFP

Le ministre des Affaires étrangères du gouvernement de Laurent Gbagbo, Alcide Djédjé, a annoncé mardi à l`AFP qu`une nouvelle médiation africaine allait "très bientôt" se rendre en Côte d`Ivoire, plongée dans une grave crise depuis la présidentielle du 28 novembre. "Aujourd`hui, l`heure est à la médiation, il y a des approches qui sont faites pour envoyer des médiateurs africains", a déclaré M. Djédjé dans une interview accordée à l`AFP à son ministère.

"Cela a été proposé par le secrétaire général de l`ONU (Ban Ki-moon) à l`Union africaine et très bientôt il y aura des médiateurs qui vont se rendre en Côte d`Ivoire", a-t-il ajouté, sans précision de date. Depuis le scrutin, le pays se retrouve avec deux présidents proclamés qui ont chacun formé leur gouvernement:

Alassane Ouattara, désigné vainqueur par la commission électorale et reconnu par la communauté internationale, et le sortant Laurent Gbagbo, proclamé président par le Conseil constitutionnel. L`Union africaine avait envoyé à Abidjan les 5 et 6 décembre l`ancien président sud-africain Thabo Mbeki mais sa médiation n`avait pas permis de lever le blocage politique.

"Tout le monde se rend compte qu`on s`est précipité pour arracher des décisions afin de favoriser un des candidats pour qu`il s`en prévale", a affirmé M. Djédjé en référence à Alassane Ouattara. L`ancien conseiller diplomatique de M. Gbagbo a accusé l`ex-puissance coloniale française et les Etats-Unis d`avoir mené "une opération pour éjecter le président Laurent Gbagbo".

"Paris et Washington ont privilégié une opération hors-la-loi et laissé de côté le Conseil constitutionnel d`un Etat souverain", a-t-il déclaré. "Quand il s`agit de nous, le droit n`est plus valable, mais (seulement) les pratiques cavalières", a-t-il estimé, dénonçant une "attitude raciste".

L`ONU, l`Union africaine et la Communauté économique des Etats d`Afrique de l`Ouest (Cédéao), entre autres, ont condamné le maintien au pouvoir de M. Gbagbo et reconnu M. Ouattara comme président. L`Union européenne a décidé de sanctionner le camp Gbagbo, via des restrictions de visas et un gel d`avoirs, et les Etats-Unis ont également brandi la menace de sanctions.

A la question de savoir s`il s`inquiétait de la volonté affichée de Guillame Soro, Premier ministre du gouvernement Ouattara, d`investir jeudi et vendredi les locaux de la radio-télévision publique RTI et le siège du gouvernement à Abidjan, Alcide Djédjé a simplement répondu: "ça ne se fera pas". Le gouvernement de Laurent Gbagbo est "en train de faire en sorte qu`il n`y ait pas de nouvelles violences en Côte d`Ivoire", a-t-il assuré.

KHADHORMEDIA 14.12.2010 0 1767
PUB
Comments
Order by: 
Per page:
 
  • There are no comments yet
Featured Posts
PUB
Post info
KHADHORMEDIA
Le Top des Tops Médias, KHADHOR' MEDIA, C'est Trop Top !
Rate
0 votes
Actions
FACEBOOK

Recommend
Categories
Politics (3 posts)