Post view

La Cour rejette tous les recours et déclare Yayi élu

Pour donner lecture de la portion de phrase " la Haute juridiction proclame définitivement élu président de la République, Monsieur Boni Yayi ", le président de la Cour constitutionnelle, Robert Dossou a dû lire un document de 46 pages de 2h 50 mn à 5h10mn au petit matin du mercredi dernier. Mais avant l’entrée des sept sages dans la salle d’audience, la trentaine de journalistes toutes catégories confondues est passée à la fouille depuis les cheveux jusqu’aux chaussures. Aussi, le secrétaire général de la Haute juridiction, Sylvain Nouwatin a distribué les décisions sur la table d’audience avant l’entrée du président de la Cour. Alors qu’un photojournaliste voulait l’aider à bien positionner le document sur la table d’audience, il proteste avec un ton ferme : " Non ! ". De temps à autre, les gardes ouvrent les différentes portes qui débouchent sur la salle d’audience pour s’assurer de ce que les membres de la Cour étaient prêts. A 2h 50mn, les sages font leur apparition et l’audience s’ouvre. De Boni Yayi à Adrien Houngbédji en passant par Abdoulaye Bio Tchané, tous les recours subdivisés en 16 points ont été, soient rejetés, soient écartés, soient les moyens ne sauraient prospérer. Il s’agit entre autres de l’inconstitutionnalité du délai de convocation du corps électoral, de l’inexistence et du non affichage de la liste électorale et celle des bureaux de vote, de l’utilisation abusive des moyens de l’Etat, de la désignation irrégulière des agents des bureaux de vote, de la difficulté d’accès aux bureaux de vote, du vote multiple et du vote d’étrangers et de la transmission tardive des plis à la Cour constitutionnelle.

Il faut signaler qu’entre temps, des journalistes, sous le coup de la fatigue, n’ont pas eu d’autre choix que de s’asseoir à même le sol. Mais les forces de l’ordre les ont obligés soit à rester debout durant tout le temps de la déclaration, soit à sortir de la salle. Aussi, les réveils des portables à partir de 4h ont commencé par sonner. Malgré le fait que les détenteurs pour la plupart sont sortis de la salle, Me Robert Dossou ne s’est pas empêché de faire une mise au point face à cette situation qui n’a pas été de son goût. En définitif, tous les recours ont été quasiment rejetés et le chef de l’Etat élu est appelé à prêter serment le 6 avril prochain à Porto-Novo.

Lire l’intégralité de la décision de la Cour : / / / / Partie

 

Source : Fraternité

Photo : Robert Dossou, Pdt/Cours Constitutionnelle (Fraternité)

KHADHORMEDIA 31.03.2011 0 1755
PUB
Comments
Order by: 
Per page:
 
  • There are no comments yet
Featured Posts
PUB
Post info
KHADHORMEDIA
Le Top des Tops Médias, KHADHOR' MEDIA, C'est Trop Top !
31.03.2011 (4713 days ago)
Rate
0 votes
Actions
FACEBOOK

Recommend
Categories
Politics (3 posts)